Résidence

Les informations présentées sur cette page sont reprises du site "therealcostarica.com" (en anglais).

Pour s'installer à long terme au Costa Rica, il faut entrer dans les conditions pour obtenir la résidence. Avant de donner la liste des différentes possibilités pour l'obtenir, voici un paragraphe d'avertissement sur la "méthode du touriste perpétuel" que certains pourraient vous conseiller et qui est un très mauvais conseil.

Le tourisme perpétuel

Le tourisme perpétuel se définit comme la pratique qui consiste à sortir du pays tous les 90 jours pour 72 heures afin de "renouveler son visa". Il s'agit d'un visa touristique, et la définition de touriste est écrite explicitement dans la loi du 17 mai 2012, c'est quelqu'un qui vient uniquement pour se reposer et se divertir ("Persona extranjera a quien se le autoriza su ingreso al país únicamente con fines de descanso o esparcimiento y que cuenta con medios económicos de subsistencia suficientes para el plazo de estadía autorizado").

Il n'y a donc aucune loi qui autorise à utiliser un visa de touriste pour vivre à long terme au Costa Rica et encore moins pour y travailler. C'est une pratique illégale et un manque de respect pour les lois du pays. Ne faites pas attention à ceux qui vous conseillent d'utiliser cette méthode. Ils vous diront qu'ils le font des années sans avoir de problème : ça veut uniquement dire qu'ils ne se sont pas fait prendre, pas que c'est légal. C'est sûr, vous pouvez ne jamais vous faire prendre, mais si ça arrive ?

Ce que vous risquez concrètement : qu'on ne vous donne pas un visa de 90 jours mais un visa de 40, 20 voire 15 jours, avec éventuellement la mention "dernière entrée", le temps de faire une demande de résidence, ou de tout revendre et rentrer chez vous (vous êtes au Costa Rica avec un visa de touriste, donc le Costa Rica n'est pas "chez vous"). Pire, si c'est l'inspection de la migration qui vous pince en train de travailler avec un visa de touriste, là vous êtes expulsé sans préavis avec un bannissement du pays pouvant aller jusqu'à 12 ans.

En plus de ces risques, n'oubliez pas qu'en étant ici comme touriste vous n'avez aucun droit (sécurité sociale, enseignement pour vos enfants...).

La résidence permanente

Il existe deux possibilités pour pouvoir prétendre à la résidence permanente :
1. Etre marié à un Costaricien ou être le parent d'un enfant costaricien de moins de 18 ans.
2. Avoir une résidence temporaire (voir ci-dessous) depuis au moins 3 ans.

Avec la résidence permanente, vous avez les mêmes droits que les Costariciens (notamment le droit de travailler comme employé), sauf le droit de vote qui requiert la nationalité.

La résidence temporaire (17 Mai 2012)

1. Pensionado : vous pouvez prétendre à la résidence comme pensionné si vous pouvez prouver un revenu de 1,000 USD par mois à vie (vous devrez le prouver à chaque renouvellement de votre résidence permanente). Il n'y a pas de limite d'âge et la demande permet d'inclure époux et enfants de moins de 18 ans (25 ans pour les étudiants). Vous devez rester dans le pays au moins 4 mois par an. Vous ne pouvez pas y travailler comme employé, mais vous pouvez détenir une société costaricienne et en dégager des revenus.

2. Rentista : vous pouvez demander la résidence comme rentier si vous avez un revenu de 2,500 USD par mois pendant la durée de la résidence temporaire  (vous ne devrez plus rien prouver lorsque vous demanderez la résidence permanente). Cela peut se faire :
- sur base d'un flux de revenus (intérêts, coupons, dividendes ou travail à l'étranger) ;
- en déposant dans une banque costaricienne 150,000 USD pour 5 ans, dont vous pourrez utiliser 2,500 $ tous les mois ;
- ou, sur le même principe, 60,000 USD  pour 2 ans (à renouveler une fois avant de prétendre  à la résidence permanente), . 
Cette demande permet également d'inclure époux et enfants de moins de 18 ans (25 ans pour les étudiants). Vous devez rester dans le pays au moins 4 mois par an. Vous ne pouvez pas y travailler comme employé, mais vous pouvez détenir une société costaricienne et en dégager des revenus.

3. Inversionista : au moins 200,000 USD d'investissement dans n'importe quel business au Costa Rica, ou un montant moindre dans certaines activités approuvées par le gouvernement. Vous devez rester dans le pays au moins 6 mois par an et vous pouvez toucher des revenus de votre projet ou d'une autre société que vous possédez.

En plus de ces 3 types de résidence, il existe les visas plus classiques (étudiant, travailleur volontaire, travailleur d'une société étrangère qui a des activités au Costa Rica, travailleur spécialisé engagé par une société costaricienne, etc.). Ces types de demande ne sont pas abordés sur ce site, les institutions qui vous accueillent s'occupent en principe des démarches à effectuer.

Documents requis

En plus des preuves de revenus ou d'investissement, vous devrez fournir pour toute la famille les documents suivants :

1. Certificat de bonne vie et moeurs / Casier judiciaire
2. Certificat de naissance
3. Certificat de mariage si vous faites une demande en couple ou en famille
4. Preuve d'inscription aux études supérieures pour les enfants entre 18 et 25 ans

Tous les documents doivent porter une apostille.
Remarque pour la Belgique : tous les documents provenant de votre administration communale doivent être signés par le bourgmestre, sans quoi on vous refusera l'apostille.

Une fois sur place :

5. Inscription à l'ambassade ou au consulat de votre pays au Costa Rica
6. Paiement des frais administratifs
7. Empreintes digitales

Il est vivement conseillé d'engager un avocat expérimenté pour introduire votre dossier de demande !