BLOG‎ > ‎

La vierge des anges

publié le 5 août 2014 à 18:49 par Julie Decoene   [ mis à jour : 5 août 2014 à 18:52 ]
Ce 2 août, de nouveau un jour férié (ben oui ça n'arrête pas, c'est pas mieux qu'en Belgique!), cette fois-ci pour la Virgen de los Ángeles, patronne du Costa Rica. Des milliers de Costariciens se sont déplacés à pied, marchant parfois des centaines de kilomètres, pour se rendre à la Basilique dédiée à la patronne, à Cartago dans la vallée centrale. C'est une tradition catholique, mais cependant ce sont tous les Costariciens, y compris ceux d'autres religions (chrétiens non-catholiques pour beaucoup), qui participent à ce pélerinage. Au-delà de la dimension religieuse, c'est en gros l'événement de l'année auquel chacun se doit de participer pour que le pays soit protégé une année de plus.

Loin des images de grand rassemblement et des nombreux ticos parcourant les routes asphaltées de la vallée centrale, nous avons également fait notre petite marche près de chez nous. Ici, c'est très différent, nous nous rendons en haut d'une montagne toute proche, la Tigra, où il y a une petite église de la Negrita, autre nom donné à la vierge, représentée par une mulâtre. 

Notre cheminement se fait dans le calme, en harmonie avec la nature, puisque nous décidons de partir le 2 août en fin d'après-midi, soit bien après tout le monde. La plupart des pélerins se déplacent en effet avant le 2 août ou le 2 août très tôt. Lorsque nous arrivons, il n'y a d'ailleurs que nous et les organisateurs du débit de nourriture et de boissons temporairement installé à proximité de l'église, en train de plier bagage.
  
Eglise de la Tigra

L'année passée, nous avions fait la marche sur la piste utilisée par les voitures pour se rendre à la Tigra, mais cette année nous avons pris le vieux chemin, plus court mais plus arpenté, où nous avons juste croisé des chevaux. 

Ancien chemin

Photos de l'année passée (août 2013)

En somme, une belle promenade, loin des mouvements de foule à Cartago. Là-bas, la foule était telle que les pélerins ont dû faire des files de plus d'une heure pour pouvoir rentrer chez eux en bus ou en train le 2 août. Parmi les pélerins interviewés à la télévision, certains venaient du Guanacaste et avaient marché plus de 200 kilomètres pour se rendre à Cartago. Gageons qu'ils ont prié pour qu'il pleuve. En tout cas, ici il a beaucoup plu depuis samedi soir !

Prochains jour fériés au Costa Rica : le 15 août, qui est aussi la fête des mères, et le 15 septembre, jour de l'indépendance.