BLOG‎ > ‎

Festival de la Luz

publié le 3 déc. 2013 à 08:08 par Julie Decoene   [ mis à jour : 3 déc. 2013 à 09:07 ]
Depuis plusieurs semaines, on sent que les fêtes de fin d'année se rapprochent. Début novembre déjà, les ticos ont commencé à décorer leur maison avec guirlandes et sapin de Noël, artificiel bien sûr.

Noël est une fête attendue avec impatience, et même s'il n'y a pas les marchés de Noël comme en Europe, des activités liées à cette fête se déroulent tout au long du mois de décembre.

Le Festival de la Luz en est une, il s'agit d'un cortège de chars illuminés et de fanfares se déplaçant dans la ville. Cette activité est organisée un peu partout au Costa Rica à des dates différentes. Un peu comme les carnavals en Belgique.

Samedi dernier, je suis allée au Festival de la Luz de Nandayure. Il y en a aussi un à Jicaral, mais qui parait-il est nettement moins bien. Celui de Nandayure, qui est pourtant une ville plus petite, est connu pour être superbe et attire les foules de toute la région. Avec des amis, nous avons pris un petit bus au départ de Jicaral affrêté pour l'occasion.

Arrivés sur place, je découvre que la ville est parée de ses éclairages de Noël. Nous rejoignons le parc que le cortège contourne pour découvrir en premier lieu quelques chars... Le père Noël, des sapins, bon, rien de magnifique mais c'est divertissant et surtout troublant vu qu'ici l'été commence. Ensuite ce sont des fanfares locales avec leurs majorettes et percussions (des xylophones sont utilisés pour la mélodie) qui défilent, et pour clôturer la marche en apothéose, une plus grande fanfare avec tous les instruments à vent. Cette même fanfare joue les prolongations en nous offrant un véritable concert devant l'église. Ca passe par tous les styles, des musiques de films aux musiques de Noël, en passant par du rock anglais des années 90 et bien sûr par quelques rythmes latinos.

Pour terminer, après un décompte suivi d'un grand Feliz Navidad (Joyeux Noël) crié tous en choeur, un feu d'artifice est lancé devant l'église. J'en ai rarement vu d'aussi beau, en particulier dans un petit patelin comme celui-ci. Cela m'a impressionnée ! Au lancement du feu d'artifice, tout le parc s'est illuminé de guirlandes de Noël. En les regardant de plus près, on remarque que les arbres ont tous une guirlande différente. Et aussi, un petit papier qui indique la personne, la famille ou l'association qui a décoré l'arbre. C'est donc un mélange hétéroclite d'arbres et de guirlandes qui éclairent le parc. Passer entre les arbres tropicaux décorés de la sorte est magique.



Un point négatif pour cette soirée : l'absence de poubelles et donc le désastre au moment où tout le monde va manger un bout acheté à l'un des stands présents autour du parc. 

En ce qui concerne la vraie date de Noël, nous la passerons à la réserve Karen Mogensen pour que le gardien du parc puisse prendre congé. Nous ne ferons donc pas de trop grosse fête le 24 pour encore être capables de grimper jusque là !

Sur ce, une bonne Saint-Nicolas à ceux qui le fêtent. Et des bisous.